1. Le fromage autrement

Caprice des Dieux, c’est tout un art !

16 décembre 2016

Le célèbre fromage gourmand des amoureux passe en mode street art et fait son expo au rayon frais. Il se réinvente avec une toute nouvelle collection de 60 boîtes collector imaginées par 12 duos d’artistes en plein Caprice à deux.

1

Un amour de fromage

« Notre idée, c’était de tracer à la craie blanche les grandes lignes de l’histoire d’un amour de fromage. Des anges endormis sur le chemin des douceurs qui s’esquissent en ligne claire à la manière de Matisse sur la boîte aux délices de Caprice des Dieux. » Telle est la conception des graphistes et designers Ich&Kar. Ces derniers forment l’un des 12 duos d’artistes qui viennent de relooker pour le 60e anniversaire de Caprice des Dieux le célèbre pack d’origine du fromage au goût pur et délicat de crème fraîche. Parmi eux, des peintres, des graffeurs, des dessinateurs de BD (et même des typographes !), tous travaillant à deux et repérés par le studio de création From Paris pour leur approche complice et gourmande du design. Ils ont ainsi redessiné pas moins de 60 packs inédits.

2

Un jeu de douceur et de couleurs

Le graphiste nantais et créateur du magazine Notorious, Atomike, s’est par exemple associé avec son meilleur élève Jordan, pour créer une série de packs aux couleurs explosives et néo-rétro. « On s’est inspiré des peintres Keith Haring et Jean-Michel Basquiat pour dégager une atmosphère festive et vintage sans pour autant tomber dans les clichés de la période des fêtes », assume le street-artist. Fondu de typographie, le jeune créatif parisien Florian Schneider a, lui, fait équipe avec son ami graffeur et illustrateur Shane pour un remix graphique des légendaires angelots de Caprice des Dieux et de ses couvercles bleus et ruban rouge, digne des grandes heures du rap de la côte est des États-Unis. « À travers la rondeur d’un lettrage fluo, on a voulu recréer toute la douceur de Caprice des Dieux », précise l’artiste. Sans oublier le dessinateur de BD belge Brecht Evens, qui a littéralement sublimé l’esthétique Caprice des Dieux en fresque baroque et rococo à base de lettres et de végétations or, les talentueuses Julia Henz  et Catherine Lefebvre pour leur version rétro et bleu pastel du fromage au cœur fondant, et bien d’autres encore.

3

De l’inédit au rayon frais

Un travail d’échanges et de partage inédit dans l’histoire du packaging des fromages. Et salué par la marque Caprice des Dieux qui a mis en circulation près de 7 millions de ces boîtes collector… Vite ! Dépêchez-vous de collectionner ces petites œuvres d’art.

Découvrez l'univers de

Jusqu'à

90

de réduction

par an

Plus de fromage


  1. Caprice des Dieux
  2. Le fromage autrement

Parlons fromage


  • 23 février 2017

    1. Au pays des fromages
    Vitrine du patrimoine gastronomique français, le Concours général Agricole, organisé au sein du Salon international de l’Agriculture, fait la part belle aux fromages. Bienvenue dans ses coulisses.
  • 15 février 2017

    1. Le fromage autrement
    « Malheureusement, les plats en sauce sont bannis en apesanteur. Quant au fromage, quand j’en ai parlé à la Nasa, on m’a dit que ce serait compliqué. » Thomas Pesquet a bien essayé, mais il devra donc se passer de fromage pendant six longs mois. Le spationaute français qui affole les réseaux sociaux avec ses sublimes photos en orbite depuis la Station Spatiale Internationale (ISS), a pu embarquer de la langue de bœuf préparée par Alain Ducasse, mais pas de fromage. Il aurait peut-être dû insister...
  • 04 février 2017

    1. Au pays des fromages
    Considéré comme un « fromage fort », le maroilles, seul fromage des Hauts-de-France à avoir décroché une Appellation d’origine protégée, doit son tempérament affirmé à une réaction en chaîne complexe, mêlant facteurs géographiques, climatiques et tours de main.