1. Le fromage autrement

Ces (incontournables) appareils à fromage !

19 janvier 2017

Le fromage a ceci  de particulier qu’il requiert un soin tout particulier, pour le conserver, pour le présenter, pour le découper, mais aussi pour le cuisiner. Finis les appareils à raclette en plastique gagnés au chamboule-tout à la fête foraine. Entre innovation et design futuriste, les arts de la table fromagers font leur révolution : bienvenue aux appareils à fromage de demain !

1

On fond pour la fondue

Quoi de plus traditionnel que la fondue au fromage ? Une flamme, une marmite, des pics et on trempe son pain, sa pomme de terre (et gare au gage quand la nourriture tombe au fond). Chez Le Creuset, on reste fidèle au service à fondue avec caquelon en fonte émaillé, rouge et ventru. Il a fait ses preuves. Idem chez les Suisses de Kuhn Rikon, avec un très désuet récipient décoré d’une frise à carreau sur laquelle on a dessiné des vaches. Chez Tefal, on s’encanaille davantage avec un modèle au nom barbare, Thermorespect Inox&Design. Grâce à son socle isolant, l'appareil peut être manipulé en toute sécurité, et l’on règle la température avec le thermostat.

 

Crédit photo : © Le Creuset

2

La raclette, ça nous guette

L’envie de raclette, c’est comme celle du chocolat ou des fraises, on n’y résiste pas. Plat convivial par excellence, il a longtemps souffert du look un peu ringard des premiers appareils individuels, sans parler de l’encombrement sur la table et de la chaleur dégagée. Ce temps-là est révolu. La plus futuriste est la marque Figui avec son Aero Design en forme de station spatiale. Lagrange présente elle une gamme bien nommée, Elegance, avec plateaux amovibles en verre trempé ultra résistant, économe en énergie et modulable en fonction du nombre de convives. Car là est l’avenir : la raclette sur mesure, en solo ou en duo. Lagrange propose ainsi un modèle pour deux de sa gamme ultra design, Transparence, tandis que la firme Boska soigne les solitaires gourmands avec sa Partyclette à la bougie.

 

Crédit photo : © Lagrange

3

Tu me fais tourner la tête

Ne pas confondre girole et girolle. La première est un champignon, la seconde un ustensile follement ludique pour déguster de nombreux fromages comme la Tête-de-moine (le fromage de Bellelay), l’Edam mais aussi les fromages à pâtes cuites comme le gouda et le cheddar. La marque suisse Boska lui donne le joli nom de « friseur à fromage » et en fait un objet design, avec socle en marbre, ou rassurant, sous une cloche conique posée sur un plateau en hêtre. Il ne reste plus qu’à trouver la bonne pression et le bon rythme pour ciseler de jolies bouclettes.

 

Crédit photo : © Boska

{{coupon.amount}}

{{coupon.brand}}

{{coupon.libelle}}

{{ coupon.offerCta }}

Bons de réduction, recettes et infos à croquer !

Jusqu'à

90

de réduction

par an

Jusqu'à

90

de réduction

par an

Découvrez l'univers de

Parlons fromage


Non le reblochon, ce n’est pas que la tartiflette !
Non le reblochon, ce n’est pas que la tartiflette !
Non le reblochon, ce n’est pas que la tartiflette !

03 janvier 2018

  1. Au pays des fromages
Le reblochon veut sortir de l’ombre de la tartiflette et se déguster toute l’année !
Nicolas Baud, fromager au pied des pistes
Nicolas Baud, fromager au pied des pistes
Nicolas Baud, fromager au pied des pistes

02 janvier 2018

  1. Au pays des fromages
Au cœur de la station de ski de Morzine, Nicolas Baud, fromager multifacettes – fabricant, affineur, crémier et restaurateur – explore toutes les pistes.
Il a tout quitté pour son amour du fromage savoyard
Il a tout quitté pour son amour du fromage savoyard
Il a tout quitté pour son amour du fromage savoyard

01 janvier 2018

  1. Le fromage autrement
Michihisa Yamaguchi a fait le grand saut : de Tokyo à la Savoie, pour fabriquer du reblochon, de la raclette et de l’abondance.