A feux doux avec Andrée Rosier
A feux doux avec Andrée Rosier
A feux doux avec Andrée Rosier

A feux doux avec Andrée Rosier

23 novembre 2011

Interview du chef Andrée Rosier

Bonjour ! Pouvez-vous vous présenter brièvement ?
Bonjour ! Andrée Rosier, 33 ans, chef et propriétaire avec mon mari du restaurant Les Rosiers à Biarritz.
Avez-vous un rituel ou des petites manies lorsque vous êtes en cuisine ? Lequel/lesquelles ?
Je suis d’une nature très ordonnée et je suis particulièrement exigeante, voire pénible sur le nettoyage, la propreté et le rangement en cuisine. Il faut que tout soit impeccable !
Pouvez-vous nous dire quelle recette reflète le mieux votre enfance et les souvenirs que vous en avez ?
Je dirais sans hésiter « l’œuf au plat, jambon et  piperade » qui est un classique de ma région. Ce plat évoque pour moi  la période des foins au début de l’été, lorsque le midi tout le monde se retrouve autour de ce plat sur de grandes tablées.
Comment illustreriez-vous la douceur en cuisine ?
La douceur en cuisine, c’est pour moi le respect du produit dans la façon de le cuisinier, sans l’agresser lors de la cuisson, en le faisant cuire ou revenir à feu doux et lentement.
Pour parler fromages, pouvez-vous nous dire quel est, selon vous, l’agrément qui se marie le mieux avec du Chavroux ?
Il lui faut une note relevée et plutôt végétale comme des herbes fraiches, de la ciboulette. Je le vois également bien accompagné d’un pain aux noix, aux noisettes ou aux figues.
D’ailleurs, Chavroux et sa petite biquette font-ils partie des références douceur de votre enfance ?
Oui, tout à fait. Je me souviens  surtout en avoir beaucoup mangé à l’école.
Pouvez-vous nous dire ce que vous évoque le mot douceur ? A quoi vous fait-il penser, dans des domaines autres que la cuisine pour le coup ;) ?
La douceur évoque pour nous le calme et la sérénité. Elle évoque aussi pour moi le sourire d’un enfant.
En parlant de douceur, aviez-vous un doudou étant petit ?
Tout à fait ! Mon doudou était une poupée en chiffon que ma mère a d’ailleurs gardée depuis !
Et en avez-vous toujours un… ?
Oui, mais maintenant il s’agit de mon mari !
Imaginons un instant que vous avez des pouvoirs magiques et que vous avez la possibilité de rendre le monde plus doux… Quelle est la première chose que vous feriez ?
Sans aucune hésitation, j’éliminerais la télé et la radio pour un monde plus serein.
 
Merci Andrée ! Retrouvez également tout plein d’informations sur le site du restaurant !
 

Bonjour ! Pouvez-vous vous présenter brièvement ?
Bonjour ! Andrée Rosier, 33 ans, chef et propriétaire avec mon mari du restaurant Les Rosiers à Biarritz.
Avez-vous un rituel ou des petites manies lorsque vous êtes en cuisine ? Lequel/lesquelles ?
Je suis d’une nature très ordonnée et je suis particulièrement exigeante, voire pénible sur le nettoyage, la propreté et le rangement en cuisine. Il faut que tout soit impeccable !
Pouvez-vous nous dire quelle recette reflète le mieux votre enfance et les souvenirs que vous en avez ?
Je dirais sans hésiter « l’œuf au plat, jambon et  piperade » qui est un classique de ma région. Ce plat évoque pour moi  la période des foins au début de l’été, lorsque le midi tout le monde se retrouve autour de ce plat sur de grandes tablées.
Comment illustreriez-vous la douceur en cuisine ?
La douceur en cuisine, c’est pour moi le respect du produit dans la façon de le cuisinier, sans l’agresser lors de la cuisson, en le faisant cuire ou revenir à feu doux et lentement.
Pour parler fromages, pouvez-vous nous dire quel est, selon vous, l’agrément qui se marie le mieux avec du Chavroux ?
Il lui faut une note relevée et plutôt végétale comme des herbes fraiches, de la ciboulette. Je le vois également bien accompagné d’un pain aux noix, aux noisettes ou aux figues.
D’ailleurs, Chavroux et sa petite biquette font-ils partie des références douceur de votre enfance ?
Oui, tout à fait. Je me souviens  surtout en avoir beaucoup mangé à l’école.
Pouvez-vous nous dire ce que vous évoque le mot douceur ? A quoi vous fait-il penser, dans des domaines autres que la cuisine pour le coup ;) ?
La douceur évoque pour nous le calme et la sérénité. Elle évoque aussi pour moi le sourire d’un enfant.
En parlant de douceur, aviez-vous un doudou étant petit ?
Tout à fait ! Mon doudou était une poupée en chiffon que ma mère a d’ailleurs gardée depuis !
Et en avez-vous toujours un… ?
Oui, mais maintenant il s’agit de mon mari !
Imaginons un instant que vous avez des pouvoirs magiques et que vous avez la possibilité de rendre le monde plus doux… Quelle est la première chose que vous feriez ?
Sans aucune hésitation, j’éliminerais la télé et la radio pour un monde plus serein.
 
Merci Andrée ! Retrouvez également tout plein d’informations sur le site du restaurant !
 

{{coupon.amount}}

{{coupon.brand}}

{{coupon.libelle}}

{{ coupon.offerCta }}

Bons de réduction, recettes et infos à croquer !

Découvrez nos

cheeseletters,

la crème des promos

et nos infos fromagères

Découvrez nos

cheeseletters,

la crème des promos

et nos infos fromagères

Plus de fromage


  1. Recette familiale

Parlons fromage


Stop au gaspillage alimentaire avec St Môret
Stop au gaspillage alimentaire avec St Môret
Stop au gaspillage alimentaire avec St Môret

29 septembre 2019

  1. Le fromage autrement
Contribuer à la diminution du gaspillage alimentaire, c'est facile ! Avec les astuces et idées recettes St Môret, redonnez de la fraîcheur à vos légumes et fruits fatigués.
Comment bien conserver son fromage?
Comment bien conserver son fromage?
Comment bien conserver son fromage?

28 septembre 2019

  1. Le fromage autrement
La question fatidique se pose face à nos restes : quelle est la meilleure façon de conserver nos précieux fromages sans qu’ils perdent leur goût ? QVDF a la réponse. 

Recettes, bons plans, offres promotionnelles de nos marques partenaires...
Nos cheeseletters, c'est la crème des infos fromagères dans votre boîte mail.

Veuillez cocher la case pour accepter d'être inscrit à la Newsletter

Votre inscription est bien prise en compte

Je m'abonne