Marie Quatrehomme ou comment conjuguer le fromage au féminin
Marie Quatrehomme ou comment conjuguer le fromage au féminin
Marie Quatrehomme ou comment conjuguer le fromage au féminin

Marie Quatrehomme ou comment conjuguer le fromage au féminin

10 mai 2011

Qui a dit que le métier de fromager était masculin ? Sûrement pas Marie Quatrehomme couronnée en 2000 du titre de meilleur ouvrier de France dans la catégorie « fromager ». Cette passionnée a repris il y a 30 ans, aux côtés de son mari Alain, la fromagerie familiale rue de Sèvres à Paris...

Qui a dit que le métier de fromager était masculin ? Sûrement pas Marie Quatrehomme couronnée en 2000 du titre de meilleur ouvrier de France dans la catégorie « fromager ». Cette passionnée a repris il y a 30 ans, aux côtés de son mari Alain, la fromagerie familiale rue de Sèvres à Paris...
Bonjour Marie, comment avez-vous décidé de devenir fromagère ?
J'ai grandi dans une famille de commerçants et croyez-moi au départ je ne voulais surtout pas faire comme eux. Je trouvais ce métier bien trop difficile. Alors j'ai entrepris une formation d'éducatrice. Ensuite c'est l'amour qui m'a fait changer d'avis. Quand j'ai rencontré Alain, mon mari, il reprenait la fromagerie de ses parents à Paris. Sans travail à l'époque, j'ai tout d'abord donné un coup de main. Puis comme en amour, la passion a grandi, enrichie par mon mari qui m'a tout appris.
 
Avez-vous eu du mal à vous faire une place dans ce monde plutôt masculin ?
C'est vrai que j'ai très vite compris que je rentrais dans un monde d'hommes, je peux même dire un monde un peu macho. Heureusement j'étais avec Alain, mon mari. Le plus drôle c'est qu'en 2000 personne ne m'attendais quand je me suis inscrite au concours du Meilleur Ouvrier de France. Quand j'ai été récompensée, seule femme sur les 4 prix décernés dans ma catégorie, j'ai eu droit à toutes les attentions. Depuis il y a une vraie reconnaissance de mes pairs et le problème homme-femme ne se pose plus.
 
Qu’est-ce qui fait le succès de votre fromagerie ?
La fromagerie Quatrehomme existe depuis 1953. Ouverte par mes beaux-parents qui s'y sont beaucoup investis, nous avons repris la suite avec mon mari en restant fidèles à leurs valeurs, le respect des produits et de la clientèle.
Avec Alain, nous avons à cœur de proposer des fromages de qualité et pour y arriver nous sélectionnons des fabricants sérieux et passionnés. Nous avons parcouru pendant des années les routes de France avec nos enfants pour aller à leur rencontre. Nous savons comment ils travaillent, comment ils élèvent leur bêtes, comment ils gèrent leur exploitation. Nous les connaissons bien et certains sont devenus des amis. Nous cherchons toujours à travailler avec les meilleurs.
Ensuite, pour parfaire les fromages nous les affinons en cave. L'expérience et le coup d'œil font que nous connaissons bien l'avancée des fromages. Nous affinons par exemple les Epoisses de Noël à partir de mi-novembre. Je pense que nos fidèles clients apprécient cette dernière touche de fabrication.
 
C'est pour partager votre passion avec le plus nombre que vous avez écrit « Une irrésistible envie de fromage » ?
C'est une amie, Dominique Combet, architecte d'intérieur de métier et fan de cuisine en privé, qui m'a embarquée dans cette aventure. Dans ce livre nous avons eu une approche originale en proposant des recettes par textures, crémeux, croustillant, fondant... Il y a aussi des astuces et des conseils pratiques autour du fromage.
Fromagerie Quatrehomme - 62 rue de Sèvres, 75 007 Paris
Pour une présentation originale, Marie conseille un plateau de fromages déstructuré. 5 fromages sur 5 supports différents, des assiettes de différentes couleurs et différentes formes et 5 couteaux.

Qui a dit que le métier de fromager était masculin ? Sûrement pas Marie Quatrehomme couronnée en 2000 du titre de meilleur ouvrier de France dans la catégorie « fromager ». Cette passionnée a repris il y a 30 ans, aux côtés de son mari Alain, la fromagerie familiale rue de Sèvres à Paris...
Bonjour Marie, comment avez-vous décidé de devenir fromagère ?
J'ai grandi dans une famille de commerçants et croyez-moi au départ je ne voulais surtout pas faire comme eux. Je trouvais ce métier bien trop difficile. Alors j'ai entrepris une formation d'éducatrice. Ensuite c'est l'amour qui m'a fait changer d'avis. Quand j'ai rencontré Alain, mon mari, il reprenait la fromagerie de ses parents à Paris. Sans travail à l'époque, j'ai tout d'abord donné un coup de main. Puis comme en amour, la passion a grandi, enrichie par mon mari qui m'a tout appris.
 
Avez-vous eu du mal à vous faire une place dans ce monde plutôt masculin ?
C'est vrai que j'ai très vite compris que je rentrais dans un monde d'hommes, je peux même dire un monde un peu macho. Heureusement j'étais avec Alain, mon mari. Le plus drôle c'est qu'en 2000 personne ne m'attendais quand je me suis inscrite au concours du Meilleur Ouvrier de France. Quand j'ai été récompensée, seule femme sur les 4 prix décernés dans ma catégorie, j'ai eu droit à toutes les attentions. Depuis il y a une vraie reconnaissance de mes pairs et le problème homme-femme ne se pose plus.
 
Qu’est-ce qui fait le succès de votre fromagerie ?
La fromagerie Quatrehomme existe depuis 1953. Ouverte par mes beaux-parents qui s'y sont beaucoup investis, nous avons repris la suite avec mon mari en restant fidèles à leurs valeurs, le respect des produits et de la clientèle.
Avec Alain, nous avons à cœur de proposer des fromages de qualité et pour y arriver nous sélectionnons des fabricants sérieux et passionnés. Nous avons parcouru pendant des années les routes de France avec nos enfants pour aller à leur rencontre. Nous savons comment ils travaillent, comment ils élèvent leur bêtes, comment ils gèrent leur exploitation. Nous les connaissons bien et certains sont devenus des amis. Nous cherchons toujours à travailler avec les meilleurs.
Ensuite, pour parfaire les fromages nous les affinons en cave. L'expérience et le coup d'œil font que nous connaissons bien l'avancée des fromages. Nous affinons par exemple les Epoisses de Noël à partir de mi-novembre. Je pense que nos fidèles clients apprécient cette dernière touche de fabrication.
 
C'est pour partager votre passion avec le plus nombre que vous avez écrit « Une irrésistible envie de fromage » ?
C'est une amie, Dominique Combet, architecte d'intérieur de métier et fan de cuisine en privé, qui m'a embarquée dans cette aventure. Dans ce livre nous avons eu une approche originale en proposant des recettes par textures, crémeux, croustillant, fondant... Il y a aussi des astuces et des conseils pratiques autour du fromage.
Fromagerie Quatrehomme - 62 rue de Sèvres, 75 007 Paris
Pour une présentation originale, Marie conseille un plateau de fromages déstructuré. 5 fromages sur 5 supports différents, des assiettes de différentes couleurs et différentes formes et 5 couteaux.

{{coupon.amount}}

{{coupon.brand}}

{{coupon.libelle}}

{{ coupon.offerCta }}

Bons de réduction, recettes et infos à croquer !

Découvrez nos

cheeseletters,

la crème des promos

et nos infos fromagères

Découvrez nos

cheeseletters,

la crème des promos

et nos infos fromagères

Plus de fromage


  1. Recette familiale
  2. fromager

Parlons fromage


Stop au gaspillage alimentaire avec St Môret
Stop au gaspillage alimentaire avec St Môret
Stop au gaspillage alimentaire avec St Môret

29 septembre 2019

  1. Le fromage autrement
Contribuer à la diminution du gaspillage alimentaire, c'est facile ! Avec les astuces et idées recettes St Môret, redonnez de la fraîcheur à vos légumes et fruits fatigués.
Comment bien conserver son fromage?
Comment bien conserver son fromage?
Comment bien conserver son fromage?

28 septembre 2019

  1. Le fromage autrement
La question fatidique se pose face à nos restes : quelle est la meilleure façon de conserver nos précieux fromages sans qu’ils perdent leur goût ? QVDF a la réponse. 

Recettes, bons plans, offres promotionnelles de nos marques partenaires...
Nos cheeseletters, c'est la crème des infos fromagères dans votre boîte mail.

Veuillez cocher la case pour accepter d'être inscrit à la Newsletter

Votre inscription est bien prise en compte

Je m'abonne