1. Caprice des Dieux
  2. Desserts
  3. Moyenne

Mini cocottes aux fraises et fromage frais

(0.00 votesvote - {{ commentCount }} commentairescommentaire)
(0.00 votesvote - {{ commentCount }} commentairescommentaire)
Ø
  1. Préparation

  2. Cuisson

  3. Budget

    Pas cher

Dessert raffiné aux fraises, sous une couche gratinée de fromage frais.

Ingrédients


Pour 4 personnes

  1. Caprice des Anges : 300 gramme(s)
  2. Sucre à la vanille Bourbon : 1 sachet
  3. Sucre : 2 cuillère(s) à soupe
  4. Pistache hachées : 25 gramme(s)
  5. Citron non traité : 1
  6. fraise(s) : 500 gramme(s)

Préparation


  1. 1

    Afin de gratiner brièvement le dessert aux fraises, préchauffer préalablement le four à 200 °C.

  2. 2

    Pendant ce temps, pour préparer le dessert aux fraises, laver, nettoyer les fraises et les couper en quarts. 

  3. 3

    Laver le citron à l’eau chaude, l’essuyer et râper le zeste. Puis le couper en deux et presser une moitié.

  4. 4

    Torréfier les pistaches à la poêle sans ajout de graisse et réserver.

  5. 5

    Mélanger les fraises avec le zeste et le jus de citron, les pistaches, le sucre, et répartir dans des ramequins adaptés à la cuisson au four.

  6. 6

    Voici maintenant comment le dessert aux fraises acquiert toute sa saveur : mélanger le fromage frais avec le sucre à la vanille Bourbon, dans chaque ramequin disposer un grand palet de cette préparation sur les fraises et faire gratiner au four environ 4 minutes.

  7. 7

    Astuce : si l’on veut donner plus d’onctuosité à son dessert aux fraises, on peut mélanger le fromage frais avec de la crème de façon à obtenir une préparation lisse, avant de gratiner.

Commentaires


Dites-nous tout !


Notez cette recette


Qu'avez-vous pensé de cette recette ?

Découvrez l'univers de

Jusqu'à

90

de réduction

par an

Cuisiner et déguster

Cuisiner et déguster

Cuisiner et déguster

Parlons fromage


  • 23 février 2017

    1. Au pays des fromages
    Vitrine du patrimoine gastronomique français, le Concours général Agricole, organisé au sein du Salon international de l’Agriculture, fait la part belle aux fromages. Bienvenue dans ses coulisses.
  • 15 février 2017

    1. Le fromage autrement
    « Malheureusement, les plats en sauce sont bannis en apesanteur. Quant au fromage, quand j’en ai parlé à la Nasa, on m’a dit que ce serait compliqué. » Thomas Pesquet a bien essayé, mais il devra donc se passer de fromage pendant six longs mois. Le spationaute français qui affole les réseaux sociaux avec ses sublimes photos en orbite depuis la Station Spatiale Internationale (ISS), a pu embarquer de la langue de bœuf préparée par Alain Ducasse, mais pas de fromage. Il aurait peut-être dû insister...
  • 04 février 2017

    1. Au pays des fromages
    Considéré comme un « fromage fort », le maroilles, seul fromage des Hauts-de-France à avoir décroché une Appellation d’origine protégée, doit son tempérament affirmé à une réaction en chaîne complexe, mêlant facteurs géographiques, climatiques et tours de main.