1. Au pays des fromages

Non le reblochon, ce n’est pas que la tartiflette !

03 janvier 2018

Le reblochon veut sortir de l’ombre de la tartiflette et se déguster toute l’année !

C’est l’histoire inattendue d’un succès fulgurant qui a fini par déséquilibrer toute une filière. Plat vedette des sports d’hiver dans les Alpes, la tartiflette a propulsé les ventes du reblochon AOP de manière spectaculaire… jusqu’à fragiliser les ventes le reste de l’année. Aujourd’hui, la filière se mord les doigts qu’elle se léchait hier… 

1

Succès tout schuss

L’histoire de la tartiflette remonte au début des années 1980 lorsqu’un restaurateur du massif des Aravis, berceau de l’AOP, invente ce nom pour une nouvelle version du plat traditionnel savoyard, la « péla ». Le chef l’a tout simplement modernisé ! Finie la grande poêle que l’on faisait chauffer au-dessus du feu dans l’âtre de la cheminée : il la cuisine au four et la fait gratiner. Son succès fait des émules et, peu à peu, toutes les stations alpines promeuvent ce plat roboratif et convivial, à base de pommes de terre, de lardons fumés, d’oignons, de crème fraîche et de vin blanc. Le précieux fromage embaume le plat et le palais. De retour dans leurs régions respectives, les vacanciers, conquis, s’en font les meilleurs ambassadeurs.

2

Le reblochon reste un fromage de plateau !

Ainsi, l’hiver concentre désormais 40 % des ventes de reblochon, alors que le fromage atteint son pic de production au printemps et en été, après le vêlage des vaches et leur retour dans les pâtures. La filière se retrouve avec des caves pleines aux beaux jours. De plus, le destin d’une AOP exigeante n’est pas forcément de finir fondue. Ce fromage crémeux aux parfums subtils mérite mieux !
Enfin, de nombreux « fromages à tartiflette » concurrents sont apparus, à tel point que la filière a fini par demander et obtenir, en 2014, la protection de la « tartiflette au reblochon de Savoie ». La recette doit être constituée « d’au minimum 20 % de reblochon de Savoie. Il doit être l’unique fromage du plat ».

3

Promouvoir l’usage mixte

Aujourd’hui, sans renier la tartiflette, les producteurs de reblochon veulent retrouver plus d’équilibre, et convaincre le tiers des consommateurs qui n’en consomment que sous forme de tartiflette, de succomber à ses charmes tout au long de l’année. Avec un couteau et non une fourchette !

{{coupon.amount}}

{{coupon.brand}}

{{coupon.libelle}}

{{ coupon.offerCta }}

Bons de réduction, recettes et infos à croquer !

Jusqu'à

90

de réduction

par an

Jusqu'à

90

de réduction

par an

Parlons fromage


Nicolas Baud, fromager au pied des pistes
Nicolas Baud, fromager au pied des pistes
Nicolas Baud, fromager au pied des pistes

02 janvier 2018

  1. Au pays des fromages
Au cœur de la station de ski de Morzine, Nicolas Baud, fromager multifacettes – fabricant, affineur, crémier et restaurateur – explore toutes les pistes.
Il a tout quitté pour son amour du fromage savoyard
Il a tout quitté pour son amour du fromage savoyard
Il a tout quitté pour son amour du fromage savoyard

01 janvier 2018

  1. Le fromage autrement
Michihisa Yamaguchi a fait le grand saut : de Tokyo à la Savoie, pour fabriquer du reblochon, de la raclette et de l’abondance. 
Bleu de Termignon, un bleu au sommet
Bleu de Termignon, un bleu au sommet
Bleu de Termignon, un bleu au sommet

01 janvier 2018

  1. Au pays des fromages
Joyau du parc naturel de la Vanoise, fabriqué uniquement en estive, le bleu de Termignon est un fromage rare, héritier d’un autre temps.