Fromage : Reblochon AOP (AOP)
Fromage : Reblochon AOP (AOP)
Fromage : Reblochon AOP (AOP)

Reblochon AOP

  1. lait de vache

  2. Auvergne-Rhône-Alpes

  3. Pâte molle à croûte lavée

  4. Doux

  Si le Beaufort AOP est le « roi des fromages » savoyards, le Reblochon AOP pourrait en être le prince, tant il est séducteur.

Caractère


Si le Reblochon AOP est aussi crémeux, c'est parce qu’il est né d’une fraude. Autrefois, les propriétaires des alpages où paissaient les vaches se faisaient payer au prorata du volume de lait produit. Lors des contrôles, les fermiers avaient pris l’habitude de ne pas soutirer tout le lait du pis, et revenaient terminer la traite une fois le contrôleur parti et fabriquaient le fromage en catimini. La matière grasse évoluant plutôt en surface, ce lait était bien plus gras. «Reblocher » signifie ainsi « traire une seconde fois ». Le Reblochon, aujourd'hui obligatoirement fabriqué au lait cru entier  présente une appétissante pâte luisante, protégée par une croûte de couleur safranée, couverte d'une fine pellicule de mousse blanche. Cette texture très onctueuse est favorisée par des lavages fréquents à l'eau salée en cave d'affinage. 
Histoire et Origine : Reblochon AOP (AOP) Histoire et Origine : Reblochon AOP (AOP) Histoire et Origine : Reblochon AOP (AOP)

Origine


  1. Auvergne-Rhône-Alpes
Carte Fromage : Reblochon AOP (AOP)
Carte Fromage : Reblochon AOP (AOP)
Carte Fromage : Reblochon AOP (AOP)

Centrée sur la vallée de Thônes et la chaîne des Aravis, la zone AOP s'étend Lac Léman au le Massif du Mont-Blanc, couvrant tout l'est de la Haute-Savoie et une partie du nord de la Savoie. L'altitude n'y est jamais inférieure à 500 mètres. La tradition de l'alpage est encore très forte chez les quelque 130 fermiers qui œuvrent à l'appellation aux côtés de laiteries plutôt situées dans les vallées.

Fabrication : Reblochon AOP (AOP) Fabrication : Reblochon AOP (AOP) Fabrication : Reblochon AOP (AOP)
Le saviez-vous ?
Laitier ou fermier ? Le premier porte une pastille rouge, le second une pastille verte.
 

Dégustation


Le Reblochon doit être affiné au minimum 18 jours, mais n'atteint sa pleine maturité qu'au bout de 4 à 5 semaines. Il est à point lorsque son talon est bien bombé, laissant présager d'une pâte tendre etcrémeuse. Environ 40% de la production est consommée durant l'hiver à la faveur de l'afflux de touristes dans les stations de ski et du succès de la tartiflette, plat convivial qui a beaucoup contribué à la popularité du fromage et suscité de nombreuses imitations. 
Pas forcément la meilleure façon, cependant, d’apprécier toute sa délicatesse et la suavité de ses parfums et notamment des arômes de cacahuète ! A vérifier en le dégustant à la pointe du couteau, accompagné d’un thé au jasmin servi tiède, pour rendre la pâte plus légère.
 

C’est encore meilleur avec :

  1. Une roussette de Savoie.

    Un compagnon de terroir très minéral pour délier la pâte du fromage.

  2. Du pain aux noix.

    Avec, éventuellement, une salade assaisonnée à l'huile de noix.


{{coupon.amount}}

{{coupon.brand}}

{{coupon.libelle}}

{{ coupon.offerCta }}

Bons de réduction, recettes et infos à croquer !

Découvrez nos

cheeseletters,

la crème des promos

et nos infos fromagères

Découvrez nos

cheeseletters,

la crème des promos

et nos infos fromagères

Parlons fromage


Stop au gaspillage alimentaire avec St Môret
Stop au gaspillage alimentaire avec St Môret
Stop au gaspillage alimentaire avec St Môret

29 septembre 2019

  1. Le fromage autrement
Contribuer à la diminution du gaspillage alimentaire, c'est facile ! Avec les astuces et idées recettes St Môret, redonnez de la fraîcheur à vos légumes et fruits fatigués.
Comment bien conserver son fromage?
Comment bien conserver son fromage?
Comment bien conserver son fromage?

28 septembre 2019

  1. Le fromage autrement
La question fatidique se pose face à nos restes : quelle est la meilleure façon de conserver nos précieux fromages sans qu’ils perdent leur goût ? QVDF a la réponse. 

Recettes, bons plans, offres promotionnelles de nos marques partenaires...
Nos cheeseletters, c'est la crème des infos fromagères dans votre boîte mail.

Veuillez cocher la case pour accepter d'être inscrit à la Newsletter

Votre inscription est bien prise en compte

Je m'abonne