Le fromage non fermenté, qu’est-ce que c’est ?

23 octobre 2019

Intéressons-nous au fromage non fermenté, un des premiers maillons de la longue chaîne de fabrication de nos variétés préférées.

1

Définition du fromage non fermenté

Quand on pense au fromage, on visualise généralement une pâte plus ou moins dure, entourée d’une belle croûte. Pourtant, de nombreuses variétés n’en possèdent pas, il s’agit des fromages non fermentés, également appelés fromages frais. On vous en dit un peu plus sur ce type de fromage, notamment sur sa confection.

 

Ses caractéristiques

Le fromage non fermenté, ou frais, correspond à la première forme du fromage, la moins élaborée. En effet, la fabrication des fromages dits affinés comporte plusieurs étapes. Parmi elles, le caillage qui, comme son nom l’indique, consiste à faire cailler le lait. À ce moment-là ce dernier va coaguler naturellement, sans l’ajout de ferment lactique, d’où le terme de fromage non fermenté. Vient ensuite l’égouttage, les fromages frais sont très peu asséchés. C’est ce qui leur apporte cette texture légère et très crémeuse. Le processus s’arrête ici pour les fromages non fermentés, tandis qu’il se poursuit pour les autres avec les étapes du salage et de l’affinage.

 

Ses propriétés

Particulièrement onctueux et crémeux, les fromages frais sont également plus diététiques que leurs pairs fermentés et affinés. Ils contiennent un fort pourcentage d’humidité et donc beaucoup moins de calories qu’un fromage « sec » (à pâte dure). Par exemple, un Saint Môret contient 3,2 % de matières grasses, tandis qu’un Comté sera à 45 %.

Les fromages non fermentés sont également très riches en calcium, en vitamines A et D, ainsi qu’en protéines. Ce sont des aliments dits « probiotiques » c’est-à-dire qu’ils contiennent des bactéries qui participent au bon fonctionnement du système digestif.

2

Quelles sont les différences avec les autres fromages ?

Contrairement aux autres sortes, les fromages non fermentés ne présentent pas de croûte, ou bien très fine et souple, car ils ne sont pas allés jusqu’à l’étape de l’affinage où elle se forme.

 

Chez les fromages frais, la fermentation est naturelle et non provoquée par l’ajout de ferments lactiques ou de présure.

 

Les fromages non fermentés ont un délai de consommation plus court que les autres, en général 24 jours. Tandis que les fromages affinés ont souvent beaucoup plus de temps avant d’atteindre leur limite de consommation.

3

Exemples de fromages non fermentés

On trouve de nombreuses variétés de fromages non fermentés en magasins. Tout d’abord le fromage blanc, que vous pouvez choisir avec peu de matières grasses pour qu’il soit le plus diététique possible. On trouve aussi le petit-suisse ainsi que la faisselle. Le brocciu, dans sa version non affinée, est également un fromage non fermenté.

 

Des fromages utilisés pour des préparations culinaires telles que le cottage cheese, la ricotta et le mascarpone font partie de la même catégorie. Sans oublier la feta et mozzarella, si populaires dans nos salades estivales ou légères.

{{coupon.amount}}

{{coupon.brand}}

{{coupon.libelle}}

{{ coupon.offerCta }}

Offres de réduction, recettes et infos à croquer !

Découvrez nos

cheeseletters,

la crème des promos

et nos infos fromagères

Découvrez nos

cheeseletters,

la crème des promos

et nos infos fromagères

Plus de fromage


  1. Au pays des fromages

La cheeseletter, c'est un peu le super plateau de bons fromages pour votre boite mail.
Infos insolites, culture, actualité fromagère et bons plans

Veuillez cocher la case pour accepter d'être inscrit à la Newsletter

Votre inscription est bien prise en compte