1. Bien manger pour tous

Sportif : Mettez le fromage au menu !

01 février 2017

L’alimentation du sportif doit être particulièrement équilibrée. L’activité physique entraîne des pertes importantes en eau, glucides, lipides, minéraux et protéines. Ils sont puisés dans les réserves de l’organisme, lesquelles doivent donc être reconstituées continuellement. Par leurs apports nutritionnels, notamment en calcium, en protéines ou en vitamines et minéraux, la plupart des fromages sont donc des aliments de choix. 

Indispensables protéines

 

Saviez vous que certains fromages peuvent contenir jusqu’à 10 g pour une portion de 30 g ? Les besoins en protéines liés à l’activité physique varient en fonction de l’intensité de la pratique, du type de sport et du poids du sportif. Une quantité suffisante de protéines permet au sportif de fournir des efforts, mais également de préserver sa masse musculaire, de favoriser la reconstruction musculaire et d’entretenir ses tissus dont les fameuses fibres musculaires.

 

L’alimentation du sportif doit accorder une place de choix aux protéines animales équilibrées en acides aminés essentiels, souvent riches en leucine. Pour les sportifs, le fromage est ainsi un complément intéressant à la viande ou au poisson.

 

Alors que certains sportifs se supplémentent en caséine, ils ignorent souvent que celle-ci est également présente sous forme naturelle dans les fromages et dans le fromage blanc. Contrairement à certaines idées reçues, le fromage n’est pas un aliment extrêmement gras. Les sportifs dont la dépense énergétique est élevée peuvent en consommer deux portions par jour.   

Les atouts du calcium

 

Le calcium est un précieux allié qui doit être présent dans l’alimentation du sportif. Il contribue à la transmission nerveuse et la contraction musculaire. Les apports en calcium font partie des bienfaits du fromage. Une portion de fromage à pâte molle suffit à combler 20 % des besoins journaliers.

 
Vitamines et minéraux
 
Certains fromages sont également riches en vitamines, notamment celles du groupe B et en minéraux comme le zinc et le sélénium qui contribuent au bon fonctionnement du système immunitaire, à protéger l’organisme contre le stress oxydatif et à la réduction de la fatigue.
 

Un aliment digeste

 

Les sportifs craignent les soucis digestifs pendant l’épreuve. Contrairement à certaines idées reçues, la plupart des fromages ne contiennent pas ou très peu de lactose. Ainsi, ils ne provoquent pas d’inconfort digestif lié au lactose. 

 

À chaque sportif son fromage


Gymnastique
 
Les sports dits d’esthétisme comme la gymnastique, la danse ou le cirque nécessitent d’être à la fois mince, fort et résistant. Il est donc essentiel de miser sur des protéines comme celles du fromage, qui contribuent au maintien et à la croissance de la masse musculaire. Par ailleurs, des apports élevés en calcium contribuent au maintien d’une ossature normale. Les fromages à pâte pressée allégés apportent beaucoup de protéines et de calcium avec un apport calorique moyen de moins de 100 kcal pour une portion de 30 g.
 
Course à pied ou vélo de route

Dans le cadre des sports d’endurance, il est nécessaire de miser sur des apports élevés en protéines qui contribuent au bon fonctionnement musculaire. Alterner fromages à pâte molle et fromages à pâte pressée contribue à la couverture des besoins nutritionnels spécifiques.
 
Haltérophilie


Les sports de force sont ceux qui nécessitent les apports les plus élevés en protéines, jusqu’à 1,7 g par kilo de masse corporelle soit 136 g quotidiens pour un homme de 100 kg. Les fromages à pâte pressée sont les plus riches en protéines.

{{coupon.amount}}

{{coupon.brand}}

{{coupon.libelle}}

{{ coupon.offerCta }}

Jusqu'à

90

de réduction

par an

Plus de fromage


  1. Bien manger pour tous

Cuisiner et déguster

Cuisiner et déguster

Cuisiner et déguster

  1. Desserts

Caprice des Dieux - 10 min - Moyenne

  1. Desserts

20 min - Moyenne

  1. Apéritif

Tartare - 10 min - Facile

Parlons fromage


13 mars 2017

  1. Le fromage autrement
« Je vais plutôt garder une petite place pour le dessert. » Cette réponse, on l’entend chez soi comme au restaurant à l’heure du fromage. Victime du temps qui se contracte, des régimes qui fleurissent et des allergies qui explosent, le plateau de fromages est sur la sellette. Moribond ? Certainement pas !

01 mars 2017

  1. Au pays des fromages
Un fromage rien que pour elle ! Avec le « Cœur de massif », la petite race de vache du massif des Vosges, qui était menacée de disparition, se donne une raison d’être.

28 février 2017

  1. Le fromage autrement
Dans le fromage, rien ne se perd ! Et dans un monde en mutation, la responsabilité sociale et environnementale (RSE) des entreprises est engagée, notamment dans la revalorisation des déchets. Certaines marques, telles Caprice des Dieux, ont élaboré une Charte des Bonnes Pratiques d’Élevage, d’autres se sont lancées dans la production d’électricité.