LA02_bouchon_02

Au Bouchon prend de la bouteille

30 novembre 2021

Né au milieu des vignes de Dordogne, le fromage « Au Bouchon » rend hommage à l’un des meilleurs compagnons du fromage, le vin !

Fromage unique au monde, lancé en 2015, « Au Bouchon » est l’invention d’un passionné de gastronomie, à la fois fromager et vigneron, qui a réussi à marier ses deux passions. Christian Lombart a imaginé pour la fromagerie de Saint-Antoine de Breuilh (Savencia), dont il était directeur de la qualité et du développement, ce fromage percé en son centre par un bouchon en liège !

1

Aux sources de l’audace

« Je voulais mettre au point, raconte-t-il, un fromage pour les fêtes des vendanges, ces rendez-vous festifs et conviviaux avec leurs grandes tablées qui réunissent toutes les personnes qui ont travaillé dans la vigne, un fromage de pressoir. » L’idée a germé peu à peu. Christian Lombart produit du jurançon depuis 2008, issu de vignes qu’il a lui-même plantées. La fromagerie de Saint-Antoine de Breuilh est spécialisée dans les pâtes molles à croûte lavée. « Je voulais un fromage au goût très généreux, précise-t-il, fondant tout en conservant un cœur ferme et qui rende hommage au vignoble, omniprésent autour de la fromagerie. »

2

Un rôle plus que décoratif

L’idée du bouchon s’est imposée quand il a fallut travailler sur la texture recherchée : « Faire un trou au centre permet d’augmenter la surface d’affinage du fromage. Les ferments en surface du fromage vont peu à peu contribuer à assouplir la pâte et à la rendre crémeuse. Pour que le fromage ainsi percé ne s’affaisse pas, il fallait une sorte d’entretoise. L’idée du bouchon s’est imposée lors d’un repas familial », confie le fromager-vigneron.
Dans l’atelier, les outils de fabrication ont été adaptés pour que la hauteur du fromage corresponde à celle du bouchon. Celui-ci est ajouté juste après le démoulage du fromage. C’est principalement au Portugal, pays référence pour l’exploitation des chênes-lièges, que la fromagerie va s’approvisionner.

3

Le vin qui lui va

Le fromage Au Bouchon s’exprime sur plusieurs registres : la fraîcheur apportée par l’acidité de son cœur lactique, la tendresse liée à son pourtour crémeux et le caractère encouragé par la présence du « ferment du rouge » en surface de la croûte. « C’est un fromage qui n’apporte aucune lourdeur en bouche, se satisfait Christian Lombart, il faut l’accompagner avec des vins vifs et légers. Si l’on recherche des parfums fruités, on choisira un blanc. Un jurançon sec issu du cépage petit manseng, très aromatique, par exemple, offre une belle fraîcheur acide. Si l’on recherche plus de caractère, un bergerac rouge fera parfaitement l’affaire. Mais il ne faut pas hésiter à remonter vers la Loire : saumur champigny, bourgueil, gamay d’Anjou… »
 
À table, le père d’Au bouchon le consomme « plutôt en avant-repas. C’est la meilleure façon d’apprécier un fromage, assure-t-il, lorsque les papilles ne sont pas surchargées par l’ensemble du repas ! » ou dès l’entrée, en petits dés dans une salade d’endives et de noix du Périgord…

{{coupon.amount}}

{{coupon.brand}}

{{coupon.libelle}}

{{ coupon.offerCta }}

Offres de réduction, recettes et infos à croquer !

Découvrez nos

cheeseletters,

la crème des promos

et nos infos fromagères

Découvrez nos

cheeseletters,

la crème des promos

et nos infos fromagères

Parlons fromage


Chou-fleur rôti, sauce crémeuse au Gouda

01 février 2022

  1. Bienfait du fromage
On se réchauffe avec nos 7 idées de recettes faciles et équilibrées à base de chou et de fromage. Chou-fleur, chou kale, chou rouge ou romanesco, vous y trouverez à coup sûr votre recette chouchou de l’hiver !

La cheeseletter, c'est un peu le super plateau de bons fromages pour votre boite mail.
Infos insolites, culture, actualité fromagère et bons plans

Veuillez cocher la case pour accepter d'être inscrit à la Newsletter

Votre inscription est bien prise en compte