1. Le fromage autrement

Quelle est la différence entre un fromage bio et un fromage ordinaire ?

27 août 2018

Le bio est de plus en plus prisé par les Français, y compris pour les fromages, mais savez-vous vraiment ce qui le différencie des produits classiques ?

1

Un choix pas toujours évident

Au rayon frais du supermarché, on a l’embarras du choix : pâtes molles, dures, persillées, il est facile de trouver fromage à son goût. Une fois qu’on a (difficilement) fait son choix entre un chèvre et un roquefort, comment choisir entre fromage bio et fromage classique ?
 
Les Français sont chaque jour plus nombreux à faire le choix du bio pendant leurs courses, pour plusieurs raisons : l’environnement, la santé ou, peut-être, pour se donner bonne conscience. Mais finalement, on ne réfléchit que rarement à ce qui différencie tous ces produits.

2

Le fromage, tout simplement

Le fromage est un produit simple : il faut du lait, des ferments et du savoir-faire. C’est le lait utilisé et la façon dont on élève les animaux qui font la différence. Le bio fixe des règles précises pour le respect des sols, de l’air, de l’eau et de la biodiversité. Pour vérifier le processus, l’entreprise doit être certifiée et contrôlée régulièrement. Sans ça, pas de mention AB sur le produit. 
 
Les vaches, brebis et autres chèvres doivent être nourries avec des aliments naturels, herbes et céréales, eux-mêmes issus de l’agriculture biologique. Aucun engrais chimique, pesticide, ou OGM ne les approche. Les animaux ont aussi le droit (et le devoir) de respirer de l’air frais, de gambader dans l’herbe, et ne restent donc pas enfermés en permanence.

3

La différence entre bio et fermier

Un fromage bio est sans additif, sans conservateur, fabriqué à base de lait bio, évidemment. Mais un fromage bio n’est pas un fromage fermier. Pour être fermier, un fromage doit avoir été fabriqué par un producteur dans son exploitation avec son lait, issu de son propre troupeau.
 
Parmi les produits laitiers, le fromage reste tout de même celui qui s’est le moins développé dans sa version biologique. Quand on entend fromage, on entend terroir et artisanat. Il est donc peut-être déjà associé à un produit plus naturel et moins transformé. Par ailleurs, certains fromages AOP développent eux aussi des cahiers des charges régionaux et de plus en plus de marques de fromages affichent leurs engagements concernant la qualité et la collecte de leurs laits.

{{coupon.amount}}

{{coupon.brand}}

{{coupon.libelle}}

{{ coupon.offerCta }}

Bons de réduction, recettes et infos à croquer !

Jusqu'à

90

de réduction

par an

Jusqu'à

90

de réduction

par an

Parlons fromage


TOP 5 des idées reçues sur le Maroilles
TOP 5 des idées reçues sur le Maroilles
TOP 5 des idées reçues sur le Maroilles

01 novembre 2018

  1. Le fromage autrement
Le fromage venu du Nord souffre parfois de clichés, pourtant, il est vraiment délicieux. QVDF démêle le faux du vrai avec un top 5 des préjugés sur le maroilles. 
Les Chtis, champions de l’innovation fromagère
Les Chtis, champions de l’innovation fromagère
Les Chtis, champions de l’innovation fromagère

31 octobre 2018

  1. Au pays des fromages
Une seule AOP, le maroilles, mais beaucoup d’imagination pour enrichir le plateau régional : les fromagers des Hauts-de-France ont la fibre créatrice.
Comment composer son plateau de fromages ?
Comment composer son plateau de fromages ?
Comment composer son plateau de fromages ?

30 octobre 2018

  1. Au pays des fromages
Composer un beau plateau de fromages, c’est tout un art. Quiveutdufromage vous aide à faire preuve de créativité.