Fromage : Brillat-Savarin IGP
Fromage : Brillat-Savarin IGP
Fromage : Brillat-Savarin IGP

Brillat-Savarin IGP

  1. lait de vache

  2. Bourgogne Franche Comté

  3. Pâte molle à croûte fleurie

  4. Doux

Le Brillat-Savarin IGP, plus célèbre des fromages enrichis, n’a pas son pareil pour caresser les papilles.

Caractère


Le foie gras du fromage ! Fromage à pâte molle, le Brillat-Savarin est enrichi de crème en début de fabrication, dans une proportion environ deux fois supérieure à la normale. Il doit ainsi comporter un minimum de 72% de matières grasses sur extrait sec, ce qui le classe dans la famille des « double-crème », voire des « triple-crème » lorsque ce taux atteint 75%. Pour tenir le tout, une délicate croûte fleurie blanche.

Fabriqué au lait de vache, le fromage Brillat-Savarin est né dans l’entre-deux-guerres, à l’instigation du célèbre Henri Androuët et de son fils Pierre. Ceux-ci ont pris l’initiative de décliner un fromage de Normandie déjà existant, l’Excelsior, produit à Forges-les-Eaux (Seine-Maritime), dans une version plus grosse et plus riche. Ils l’ont ensuite baptisé du nom du célèbre gastronome français. Le Brillat-Savarin peut être fabriqué au lait cru ou pasteurisé.

Histoire et Origine : Brillat-Savarin IGP Histoire et Origine : Brillat-Savarin IGP Histoire et Origine : Brillat-Savarin IGP

Origine


  1. Bourgogne Franche Comté
Carte Fromage : Brillat-Savarin IGP
Carte Fromage : Brillat-Savarin IGP
Carte Fromage : Brillat-Savarin IGP

Initialement, le Brillat-Savarin IGP était surtout fabriqué en Normandie, Seine-et-Marne et Bourgogne. Le label IGP, décerné en février 2017, ne retient qu’une zone allant de la région parisienne jusqu’au sud de la Bourgogne.

Fabrication: Brillat-Savarin IGP Fabrication: Brillat-Savarin IGP Fabrication: Brillat-Savarin IGP
Le saviez-vous ?

Le Brillat-Savarin est certes riche, mais contient aussi beaucoup d’humidité. Il est ainsi moins gras, à poids égal, qu’un gruyère ou un roquefort. 

Dégustation


Fromage de fête par excellence, le Brillat-Savarin a toute sa place sur les tables de fin d’année et pour les occasions spéciales, où son opulence signe les repas d’exception. Ce fromage doux peut se consommer très frais, à l’issue de 5 jours d’affinage, avec un goût très présent de crème fraîche et de beurre. Mais on peut aussi l’attendre deux à trois semaines de plus, pour que son goût se complexifie et s’amplifie. Guère plus cependant : la croûte finit par se détacher de la pâte, des goûts évoquant le savon peuvent apparaître ! 

C’est encore meilleur avec :

  1. Un champagne millésimé.

    A fromage de fête, vin de fête ! 

  2. Une fine tranche de pain azyme.

    Pour lui servir de support croquant.


{{coupon.amount}}

{{coupon.brand}}

{{coupon.libelle}}

{{ coupon.offerCta }}

Bons de réduction, recettes et infos à croquer !

Jusqu'à

90

de réduction

par an

Jusqu'à

90

de réduction

par an

Cuisiner et déguster

Parlons fromage


Au bouchon prend de la bouteille
Au bouchon prend de la bouteille
Au bouchon prend de la bouteille

28 février 2019

  1. Au pays des fromages
Né au milieu des vignes de Dordogne, le fromage « Au bouchon » rend hommage à l’un des meilleurs compagnons du fromage, le vin !
Les fromages, l’autre trésor culinaire de la Dordogne
Les fromages, l’autre trésor culinaire de la Dordogne
Les fromages, l’autre trésor culinaire de la Dordogne

28 février 2019

  1. Au pays des fromages
Les truffes, les cèpes, les noix… mais aussi les fromages ! Très vieille terre d’élevage, la Dordogne recèle un patrimoine fromager méconnu
Intense et fruité, Bresse Bleu Suprême nous fait redécouvrir le bleu !
Intense et fruité, Bresse Bleu Suprême nous fait redécouvrir le bleu !
Intense et fruité, Bresse Bleu Suprême nous fait redécouvrir le bleu !

01 février 2019

  1. Au pays des fromages
Nous pensions tout connaître du bleu, mais c’était sans compter sur l’audace et l’expertise des maîtres fromagers de Bresse. Ils ont relevé le pari de créer un fromage bleu à la saveur inédite, mêlant fruité et onctuosité. Son nom : Bresse Bleu Suprême.