Rigotte de Condrieu AOPRigotte de Condrieu AOP
Appellation d’origine protégée

Rigotte de Condrieu AOP

La Rigotte de Condrieu AOP est un minuscule fromage de chèvre typique du massif du PilatLes amateurs n’en font qu’une bouchée.

  • Lait de chèvre
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Fromages de chèvre
  • Doux

Caractère

TH01_36_rigotte de condrieu_2

Une trentaine de grammes tout au plus sur la balance : la Rigotte de Condrieu AOP est le plus petit des fromages AOP français, un titre qu’elle a conquis en 2009. Selon une règle quasi universelle  plus les centres de consommation sont proches de la zone de fabrication, plus les fromages sont petits , la Rigotte de Condrieu, qui bénéficie de la proximité de l’agglomération lyonnaise et du bassin stéphanois, a des dimensions plus que modestes : 9 à 2,4 cm de hauteur pour 4,2cm de diamètre. Il suffit de 40 cl de lait, deux grands verres, pour fabriquer une Rigotte de Condrieu. Si la «Rigotte de Condrieu » est protégée par une AOP, ce n’est pas le cas de « rigotte », un terme répandu en région lyonnaise où il désigne des fromages de petit gabarit, fabriqués le plus souvent au lait de vache pasteurisé. A ne pas confondre !

TH01_36_rigotte de condrieu_2

Le saviez-vous ?

Son nom vient de la multitude de petites rivières qui descendent du massif du Pilat pour se jeter dans le Rhône et le Gier. En ancien français, « rigo » ou « rigol » désignaient de petits ruisseaux. 

Origine

TH03_Avergne_Rhone_Alpes
Le massif du Pilat constitue, à 95%, la zone de l’AOP. Succession de coteaux et de forêts, de terrains secs et pentus, il est depuis des siècles propice à l’élevage des chèvres. Au fil du temps, le village de Condrieu s’est imposé comme le lieu de convergence des éleveurs du massif qui venaient y vendre leurs fromages les jours de marché, donnant ainsi son nom aux fromages fabriqués aux alentours.
TH03_Avergne_Rhone_Alpes

Dégustation

La Rigotte de Condrieu s'avale en une bouchée, se déguste volontiers« sur le pouce », a toute sa place dans un panier de pique-nique. Elle offre une large palette de saveurs : parfois toute blanche, parfois mouchetée d’une flore grise ou bleue, parfois entièrement bleutée, elle est d’humeur changeante. Sa texture est dense et serrée et devient de plus en plus sèche au fur et à mesure que son affinage se poursuit. L’AOP prévoit ainsi un affinage minimal de 8 jours, mais il est courant de la trouver sur les étals de la région, où elle est plutôt consommée sèche et bleue, bien plus âgée, jusqu’à un mois.
Lorsque son affinage lui donne une texture cassante,  elle vient agrémenter avec bonheur, fractionnée en petits éclats, une salade estivale parfumée à l’huile de noix.

C’est encore meilleur avec

Un vin du Rhône.

Un Croze-Hermitage rouge ou un Saint-Joseph blanc. 

Un pain au sésame.

Les graines torréfiées se marient bien au goût noiseté de la pâte.

Rejoignez vite la communauté Qui Veut Du Fromage !

  • + de 300€ de réduction par an !
  • Des recettes, actualités et conseils exclusifs dans la newsletter
  • Des jeux sans obligation d’achat pour gagner des lots de vos marques préférées

Ne perdez pas de temps,
inscrivez-vous !

Vous disposez de différents droits sur vos données à caractère personnel que vous pouvez exercer par le biais du formulaire accessible ici.

Pour en savoir davantage sur le traitement de vos données et prendre connaissance de vos droits, veuillez cliquer ici. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien de désinscription qui se trouve en bas de la newsletter.

Plus de fromage