Fromage : Tête de moine (AOP)
Fromage : Tête de moine (AOP)
Fromage : Tête de moine (AOP)

Tête de moine

  1. lait de vache

  2. Suisse

  3. Pâte pressée cuite

  4. Fruité

Fromage suisse un peu plus tendre que les gruyères, la Tête de Moine se déguste sous forme de rosettes… Convenant ainsi très bien aux recettes apéritives à base de fromage !

Caractère


A quoi ressemble le fromage Tête de moine ?

La tête de moine se présente sous la forme d’un petit cylindre râblé. Sa hauteur doit être comprise entre 70 % et 100 % du diamètre, qui va de 10 à 15 cm. Sa texture est assez ferme, sans aller jusqu'à faire de lui un "fromage dur". Il faut environ 10 litres de lait cru de vache pour fabriquer un fromage de 850 g environ.

Qui a inventé la Tête de moine ?

Le fromage Tête de moine aurait été créé par les moines de l'Abbaye de Bellelay dès le 12e siècle. Sa production se limitait autrefois à l’hiver, période où le volume de lait n’était pas suffisant pour fabriquer de grands gruyères. Le fromage est maintenant fabriqué toute l’année.
Histoire et Origine : Tête de moine (AOP) Histoire et Origine : Tête de moine (AOP) Histoire et Origine : Tête de moine (AOP)

Origine


  1. Suisse
Carte Fromage : Tête de moine (AOP)
Carte Fromage : Tête de moine (AOP)
Carte Fromage : Tête de moine (AOP)

Où est fabriqué la Tête de Moine ?

Fabriqué dans le Jura bernois, au nord-est de la Suisse, le fromage Tête de Moine était un produit relativement confidentiel, jusqu’à l’invention, au début des années 80, de la girolle. Ce petit instrument qui se fixe sur le fromage décalotté permet d’en tirer des fleurs, rouleaux, rosettes... Ce fromage à pâte pressée a ainsi conquis l’univers de l’apéritif et des buffets et ses ventes ont décuplé !
 
La zone de production de ce fromage, assez restreinte (districts des Franches Montagnes, de Moutier et de Courtelay) couvre une région de moyenne altitude : 1 000 à 1 200 mètres. Les vaches sont nourries essentiellement à l’herbe fraîche et au foin. 
Fabrication : Tête de moine (AOP) Fabrication : Tête de moine (AOP) Fabrication : Tête de moine (AOP)
Le saviez-vous ?

La Tête de Moine doit peut-être son nom à une boutade de Napoléon, lorsqu'il conquît la Suisse : le fromage décalotté lui fit songer à la tonsure d’un moine…

Ce fromage suisse dispose de l’AOC depuis 2001.

Dégustation


Comment déguster la Tête de moine ?

La principale façon de déguster la Tête de Moine est désormais sous forme de rosettes, grâce à la girolle. Outre leurs vertus décoratives, ces dernières permettent au fromage de libérer tous ses arômes fruités, nés d’un affinage patient. La Tête de Moine doit mûrir au minimum deux mois et demi, sur des planches d’épicéa. Mais elle supporte aisément un à deux mois de plus pour que ses arômes gagnent en intensité.

Recettes à base de Tête de moine 

Ce fromage suisse est du plus bel effet sur un plateau de fromage ou un buffet. On peut également glisser les rosettes dans une salade, un sandwich, sur des canapés ou une tarte… Usage particulier : un fromage corsé peut se mêler à un Gruyère pour réaliser une fondue. 

C’est encore meilleur avec :

  1. Un vin blanc sec montagnard.

    Ou bien une bière légèrement ambrée. 

  2. Un pain aux fruits secs.

    Noisettes, noix, amandes…

LE FROMAGE VOUS VEUT DU BIEN

En théorie, le fromage Tête de moine est de nature assez riche. Bien heureusement, étant généralement consommé sous forme de rosettes, vous pourrez facilement l'intégrer dans une alimentation équilibrée, avec une salade de noix et de figues par exemple.

Et pour consulter les fiches des autres fromages, suivez ce lien.


{{coupon.amount}}

{{coupon.brand}}

{{coupon.libelle}}

{{ coupon.offerCta }}

Bons de réduction, recettes et infos à croquer !

Découvrez nos

cheeseletters,

la crème des promos

et nos infos fromagères

Découvrez nos

cheeseletters,

la crème des promos

et nos infos fromagères

Parlons fromage


Fromages et confitures : savoir les accorder
Fromages et confitures : savoir les accorder
Fromages et confitures : savoir les accorder

03 septembre 2019

  1. Au pays des fromages
En ouvrant votre réfrigérateur, vous tombez nez à nez sur votre dernier morceau de bleu de Bresse et, juste à côté, le pot de gelée d’abricot vous fait de l’œil. Vous vous demandez sans doute, si vous n’êtes pas un amoureux du sucré-salé, si ce mariage osé n’est pas contre nature. Soyez rassuré : fromages, confitures ou chutneys se marient parfaitement.
Le fromage vous en fait voir de toutes les couleurs
Le fromage vous en fait voir de toutes les couleurs
Le fromage vous en fait voir de toutes les couleurs

02 septembre 2019

  1. Le fromage autrement
Si tous les fromages sont uniques, certains sortent encore plus du lot avec des couleurs étonnantes et vives. Mais comment obtient-on ces teintes inhabituelles ?
Quand le camembert se la joue dessert
Quand le camembert se la joue dessert
Quand le camembert se la joue dessert

01 septembre 2019

  1. Le fromage autrement
Le camembert est un grand classique du plateau de fromages à l’assiette, voilà cinq recettes pour lui redonner un coup de jeune.  

Recettes, bons plans, offres promotionnelles de nos marques partenaires...
Nos cheeseletters, c'est la crème des infos fromagères dans votre boîte mail.

Veuillez cocher la case pour accepter d'être inscrit à la Newsletter

Votre inscription est bien prise en compte

Je m'abonne