LA02_ravioles-courge-fromage-saint-agur
  1. Bien manger pour tous

Potiron & fromages : les recettes zéro gaspi

28 septembre 2022

Potiron, potimarron ou encore butternut foisonnent durant l'automne. Comment cuisiner ces courges avec goût, et sans rien gaspiller ? En faisant appel aux fromages !

La saison des cucurbitacées est lancée ! Potimarron, potiron, butternut, pomarine... Chacune de ces courges possède des caractéristiques particulières (goût, texture, tenue à la cuisson...).


Grâce aux fromages et leurs multiples saveurs, on les cuisine selon leur profil dans des recettes faciles et originales, qui ne laissent aucune place au gaspillage alimentaire. Nos idées et astuces pour se régaler, sans rien gâcher.

1

Butternut, la courge au goût musqué

Les apparences sont trompeuses... Malgré sa silhouette massive, cette courge est la douceur incarnée ! La chair musquée, tendre et soyeuse de la courge butternut, lui vaut d'ailleurs le surnom de courge « doubeurre ».
 
Cette championne de la douceur apprécie particulièrement la touche salée d'un fromage bleu (Saint Agur, Bresse Bleu...) ou d'un Parmigiano reggiano. Quelques dés ou copeaux de ces fromages suffisent à créer une belle harmonie dans l'assiette.

Autre atout du butternut : sa chair reste ferme après cuisson. Coupée en dés, cette courge est parfaite dans un crumble au parmesan AOP Giovanni Ferrari, un crumble au Saint Agur ou encore un gratin de macaroni.

Les petits cubes poêlés de butternut pourront aussi être servis avec des pâtes longues (spaghetti, linguine...) et de la Crème de bleu Saint Agur.
 

L'ASTUCE ANTI-GASPI

Un reste de fromage bleu ? Un fond de parmesan râpé ? C'est le moment de les utiliser pour ne rien jeter. À défaut, on peut congeler le parmesan râpé bien à plat, dans un sachet. Le fromage bleu doit quant à lui être coupé en dés au préalable, congelé à plat avant d'être enfermé dans un petit sachet. Ces fromages peuvent ensuite être introduits encore congelés dans les recettes (gratins, quiches...).

2

Potimarron, la courge "châtaigne"

Cette courge en forme de grosse figue doit son nom à son petit goût de marron. L'un de ses points forts : sa peau très fine s'attendrit après cuisson. Le potimarron n'a donc pas besoin d'être pelé. Pratique !

La chair légèrement sucrée du potimarron apprécie la compagnie d'épices suaves (cumin, cannelle, muscade) et passe volontiers à la casserole. On l'aime moulinée, en velouté de potimarron au St Môret ou en purée (avec une touche de Crème de Saint Agur) pour faire le plein de douceur, ou encore en risotto de potimarron au chèvre Chavroux, ultra crémeux. 

Coupé en tranches, le potimarron rôti se savoure avec du fromage de chèvre émietté et un filet de miel.

L'ASTUCE ANTI-GASPI

Les fromages de chèvre (bûche Saint-Loup, Pyramide de chèvre Chavroux...) sont des compagnons naturels du potimarron. En gratin (pour cuisiner un reste de pâtes), en quiche (en compagnie de légumes un peu rabougris), en velouté (idem !)... Ils forment avec cette courge de gourmands duos.

3

Le potiron : un délice en soupe !

Ah ! La soupe de potiron... Une recette incontournable en automne-hiver. Il faut dire que la chair aqueuse et fibreuse de cette courge s'y prête bien. 

Comme le potiron peut atteindre plusieurs kilos, on l'achète généralement en tranches épaisses, que l'on cuisine rapidement en potage.

On mijote une grosse marmite de soupe de potiron que l'on peut congeler en portions une fois refroidie. Il ne restera plus qu'à réchauffer sa soupe avec une touche de fromage frais ou à tartiner (chèvre Chavroux, Carré Frais...) pour lui apporter un supplément d'onctuosité, ou de l'accompagner de toasts au fromage, de dés ou fines tranches de fromage Mont Cayol.

L'ASTUCE ANTI-GASPI

On sauve les légumes mollassons en les intégrant à notre velouté de potiron.
Un reste de fromage à raclette ? On troque les pommes de terre par du potiron (ou de la courge butternut) et on réalise un appétissant crumble de courge au fromage à raclette RichesMonts. Gourmand et anti-gaspi.

4

Pomarine, la mini courge à farcir

Toute petite, toute mignonne, la pomarine – ou Jack be little – et une courge miniature parfaite pour réaliser des petits farcis. Tout comme le potimarron, sa chair fine devient très tendre après cuisson et n'a pas besoin d'être pelée. Légèrement musquée, la pomarine partage avec sa cousine la butternut ses affinités pour les fromages de chèvre et les bleus. 

Une fois évidée et décalottée, cette petite courge légèrement huilée s'enfourne 20 min à 200°C. On peut la transformer en mini soufflé au fromage de chèvre Chavroux, ou la garnir de purée de légumes et de chèvre Chavroux délayé dans un peu de crème.

Farcie avec une fondue d'oignons, un peu de crème fraîche et quelques dés de Bresse Bleu... C'est un bonheur à déguster en entrée !

L'ASTUCE ANTI-GASPI

On peut farcir les pomarines avec un reste de sauce bolognaise, à saupoudrer généreusement de Parmigiano reggiano AOP Giovanni Ferrari avant d'enfourner.

5

Les cousines cucurbitacées

Le pâtisson ou patidou - des courges à peau blanche, parfois striée de vert, ou bien jaune - sont aussi de bonnes candidates aux recettes de petits farcis au fromage. Leur peau plus coriace ne sera cependant pas dégustée après la cuisson. 

Courge spaghetti, Sucrine du Berry, Courge de Nice, Blue ballet... La famille des cucurbitacées est variée ! Ces courges se dénichent dès l'automne sur les étals du marché, se cuisinent facilement avec les fromages, se savourent et se congèlent pour nous réchauffer dès le mois d'octobre et durant tout l'hiver.

L'ASTUCE ANTI-GASPI

Trop de courges au cellier ? On les coupe en cubes que l'on congèle par portions et on veille à bien égoutter le tout lors de la décongélation, notamment si l'on souhaite réaliser des quiches ou tarte à la courge.
 

 

À lire également sur Quiveutdufromage.com :

{{coupon.amount}}

{{coupon.brand}}

{{coupon.libelle}}

{{ coupon.offerCta }}

Offres de réduction, recettes et infos à croquer !

Découvrez nos

cheeseletters,

la crème des promos

et nos infos fromagères

Découvrez nos

cheeseletters,

la crème des promos

et nos infos fromagères

Je calcule mon IMC

Calculez votre IMC en quelques secondes. Un IMC normal se situe entre 18,5 et 25.

cm
kg

Votre IMC est de {{ imc }}

En dessous de 18,5 : maigreur
Attention vous êtes en situation de maigreur. Prenez un avis médical.

Entre 18,5 et 24,9 : corpulence normale

Entre 25 et 29,9 : surpoids
Attention vous êtes en situation de surpoids. Prenez un avis médical.

Entre 30 et 34,9 : obésité modérée
Attention vous êtes en situation de surpoids. Prenez un avis médical.

Entre 35 et 39,9 : obésité sévère
Attention vous êtes en situation de surpoids. Prenez un avis médical.

Au-delà de 40 : obésité morbide
Attention vous êtes en situation de surpoids. Prenez un avis médical.

Parlons fromage


Table de Coupe Fromages

31 octobre 2022

  1. fromage
La plupart des magasins d'alimentation disposent d'un rayon fromages à la coupe. Pourquoi s'y rendre ? Qu'y trouve-t-on de particulier ? Le point sur cet univers fromager aux multiples facettes.
Meule Saint Agur nouveau décor

01 avril 2022

  1. fromage
Quiveutdufromage.com vous emmène dans les coulisses de Saint Agur. Ce bleu à la fois intense et fondant n'a pas son pareil sur la table de coupe... Voici pourquoi.
Gamme Saint Agur - Bresse Bleu - Le Coq

30 mars 2022

  1. fromage
Si on voyait la vie en bleu pour une fois ? Saint Agur, Bresse Bleu, LE COQ, Roquefort AOP Papillon… Découvrez comment déguster les fromages bleus en fonction de vos envies.

La cheeseletter, c'est un peu le super plateau de bons fromages pour votre boite mail.
Infos insolites, culture, actualité fromagère et bons plans

Veuillez cocher la case pour accepter d'être inscrit à la Newsletter

Votre inscription est bien prise en compte