Maroilles Fauquet®

  1. lait de vache

  2. Haut de France

  3. Pâte molle à croûte lavée

  4. Intense

Le Maroilles Fauquet®, leader de l’appellation d’origine, se distingue par sa force bien maîtrisée.

Caractère


Seul fromage du Nord sous appellation d’origine protégée (AOP), le Maroilles est un fromage de grand caractère au lait de vache. Il se présente sous la forme d’un pavé rougeâtre à croûte humide. La fromagerie Fauquet est le chef de file de l’appellation. Elle fabrique du Maroilles depuis 1925 à partir du lait de quelque 250 éleveurs. L’une des principales particularités de ce fromage est d’être lavé régulièrement en cave d’affinage à l’eau salée pour favoriser le développement du « ferment du rouge », qui contribue à donner de la saveur à sa pâte très dense. Pour que ce travail s’effectue en profondeur, il faut plusieurs mois, au cours desquels les chefs de cave guident la fréquence des soins d’affinage, la température, l’hygrométrie et la ventilation pour aboutir au résultat escompté.

Origine


  1. Haut de France
Le fromage Maroilles est né en Thiérache, au sud-est du département du Nord en mordant sur l’Aisne. La fromagerie Fauquet est située en plein cœur de la zone AOP, à Nouvion-en-Thiérache, à un quart d’heure du village de Maroilles. 
Le saviez-vous ?
Le fromage Maroilles se décline en différents formats : quart (200g), Mignon (375g), Sorbais (575g). Le format standard (750 g) nécessite 7 litres de lait.

Dégustation


« Le plus fin des fromages forts », ainsi qu’une campagne de communication l’a surnommé, est un fromage de tempérament au bouquet parfois puissant. La fromagerie Fauquet recherche avant tout l’équilibre entre intensité de saveur et complexité : pas question de laisser des goûts trop puissants masquer la palette aromatique très riche du fromage : arômes beurrés, végétaux, chocolatés, fruités… La fromagerie propose également une « Crème de Maroilles », à tartiner ou à incorporer à des recettes pour en corser le goût. Un velouté d’endives par exemple.

C’est encore meilleur avec :

  1. Un cidre de l’Avesnois idéalement.

    Brut quand le fromage est jeune, doux quand il est plus affiné.

    L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

  2. Un pain à l’estragon.

    Un aromate qu’apprécie le Maroilles et qu’utilisent largement ses cousins comme le dauphin ou la boulette d’Avesnes.


Découvrez l'univers de

Jusqu'à

90

de réduction

par an

La gamme


C’est en 1925, à l'initiative de Paul Fauquet, que le Maroilles Fauquet est né. Régulièrement retourné et brossé, ce fromage
d’Appellation d’Origine Protégée développe sa belle croûte orangée et son goût fin et corsé. Fauquet décline également le Maroilles sous deux autres spécialités du Nord, riches en saveurs : la Crème de Maroilles et la Boulette d’Avesnes.

Plus de fromages


  1. Fauquet
  2. Intense
  3. Pâte molle à croûte lavée
  4. lait de vache
  5. Haut de France

Cuisiner et déguster

Cuisiner et déguster

Cuisiner et déguster

Parlons fromage


  • 19 janvier 2017

    1. Le fromage autrement
    Le fromage a ceci  de particulier qu’il requiert un soin tout particulier, pour le conserver, pour le présenter, pour le découper, mais aussi pour le cuisiner. Finis les appareils à raclette en plastique gagnés au chamboule-tout à la fête foraine. Entre innovation et design futuriste, les arts de la table fromagers font leur révolution : bienvenue aux appareils à fromage de demain !
  • 15 janvier 2017

    1. Au pays des fromages
    Les conseils d’Alain Michel, fromager-affineur à Annecy, pour bien choisir sa raclette et réussir ce plat vedette de l'hiver.
  • 14 janvier 2017

    1. Au pays des fromages
    L’immense majorité des fromages sont nés au printemps, après la naissance despetits. Mais une petite poignée ont vu le jour au cœur de l’hiver. Le plusemblématique d’entre eux, le Mont-d’or AOP, disparaît même des étals entre le printemps et l’automne.